Culotte de cheval

POURQUOI LA CULOTTE DE CHEVAL ?

La culotte de cheval est due à un amas de cellules graisseuses (adipocytes) sur la partie externe des cuisses.

Celui-ci constitue une « réserve » de graisse pour l’organisme, afin d’y puiser les calories nécessaires en cas de besoin (diète). La culotte de cheval est toujours liée à l’hérédité, et on la retrouve facilement chez les ascendants féminins (mère, tantes, etc.). Néanmoins, elle peut être plus ou moins marquée parmi les sœurs (au même titre que d’autres caractères héréditaires, comme la couleur des yeux ou des cheveux, etc.).

Il est impossible de faire disparaître la culotte de cheval avec un simple régime.

En cas d’amaigrissement, on observe un important creusement des lignes du visage et une diminution du volume des seins, sans que la culotte de cheval soit effacée.

Le tissu graisseux n’ayant pas la possibilité de se régénérer, la graisse retirée n’a pas de possibilité de réapparaître. En revanche, si la personne traitée venait à prendre du poids de manière importante, elle verrait alors la culotte de cheval, non pas « repousser » telle qu’elle était, mais augmenter de volume dans de faibles proportions.

EN QUOI CONSISTE L’INTERVENTION ?

La vibroliposculpture se pratique le plus souvent sous simple anesthésie locale, quelques fois associée à des sédatifs légers.

La patiente allongée sur le ventre, le chirurgien pratique de fines incisions de la peau (une sur chaque cuisse) afin de laisser le passage à une fine canule d’infiltration. A l’aide de celle-ci, il va diluer la graisse et la rendre plus facile à extraire.

Puis vient le temps de la vibroliposculpture. Le chirurgien introduit sous la peau, la canule vibrante d’un diamètre de 4 mm et débute l’extraction de cette graisse indésirable de façon très précise.

La vibroliposculpture permet une précision accrue. La canule vibrante permet un travail très précis. Le chirurgien ne fait que diriger et sculpter votre corps. Pas de mouvement brusque pour arracher des adipocytes comme c’est le cas en technique de liposuccion classique. Par ailleurs, le confort est total pour la patiente qui ne ressent que la vibration sur l’ensemble de sa cuisse.

LES SUITES OPÉRATOIRES ?

Une fois l’opération terminée, le chirurgien suture les 2 incisions et les recouvre d’un petit pansement.

On met en place le Lipopanty, sorte de vêtement de contention qui sera porté pendant 15 jours.

Les ecchymoses disparaissent après 10 jours. La reprise du travail peut se faire après 48 heures pour une petite culotte de cheval.

2 réponses

  1. manoa

    bonjour,
    j’aimerais faire la liposuccion de la culotte de cheval mais je ne viens qu’un mois en vacances en France est ce que cela sera possible dans un délai aussi court? Et à combien cela reviendrait il? Merci

    • Lipofine

      Bonjour Manoa,
      Il est tout a fait possible de faire une liposuccion de la culotte de cheval dans un laps de temps de 1 mois.

      Au plaisir de vous aider,
      LIPOFINE

Ajouter un commentaire