Fils de contention

Le principe des fils de soutien

Les fils crantés (ou fils Russes) ont été inventés en 1997 par le Dr Marian Sulamanidze. Ils ont permis de traiter, d’une nouvelle manière l’affaissement des tissus du visage.

Le vieillissement du visage se traduit par deux types de modifications :
Perte de certains volumes et affaissement des contours.
Les volumes sont traités par comblement à laide d’acide hyaluronique.

Cet affaissement peut se traiter de 3 façons :

  1. les liftings : Intéressants pour le bas du visage et le cou, moins efficaces sur les pommettes et inutiles sur le front depuis l’utilisation du Botox.
  2. Les techniques de resurfacing : Les peeling au phénol ou au TCA, laser CO2, dermabrasion.
    Bon résultat sur la tonicité de la peau qui se rétracte, mais aucun effet sur l’affaissement du visage.
  3. les fils de soutien : Ils permettent de rehausser les tissus sans les décoller. Il n’y a pas de découpe de peau : l’excédent de peau va se rétracter avec le temps.

La technique des fils de contention

Sous anesthésie locale de la zone à traiter, on introduit sous la peau une aiguille longue d’une dizaine de cm sur le trajet que l’on veut rehausser. Le chirurgien se sert de cette aiguille comme d’un guide à travers lequel le fil est introduit.

Une fois cette étape effectuée, il ne reste plus qu’à retirer l’aiguille et à exercer une tension sur le fil de manière à faire remonter la peau, qui s’accroche sur les crans du fil. On met en place de cette manière, 2 ou 3 fils de chaque côté du visage.

Les suites opératoires

Elles sont relativement simples avec peu de douleurs et rarement d’ecchymoses.

Les indications

Les fils de soutien permettent de traiter: l’ovale du visage, le cou, l’affaissement des sourcils.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire